Thermographie

Nous réalisons des photos infrarouges de votre habitation.

Ces images permettent de découvrir les ponts thermiques ainsi que les points faibles du bâtiment.

Elles permettent également de voir certaines techniques et de trouver certaines faiblesses dans l’étanchéité du bâtiment.

« L’inspection par infrarouge est une technique puissante et non intrusive pour surveiller et diagnostiquer l’état des bâtiments. Une caméra IR peut identifier les problèmes très tôt, ce qui permet de les documenter et de les corriger avant qu’ils s’aggravent et entraînent des réparations coûteuses.

Dans le cadre d’un diagnostic de bâtiment, une inspection par infrarouge permet :

  • de visualiser les déperditions d’énergie 
  • de détecter les défauts ou l’absence d’isolation 
  • de d´étecter les fuites d’air 
  • de déceler l’humidité dans l’isolant, le toit et les murs, à l’intérieur comme à l’extérieur 
  • de détecter la moisissure et les zones mal isolées 
  • d’identifier les ponts thermiques 
  • de déceler une fuite dans un toit en terrasse 
  • de détecter une rupture de conduit d’eau chaude 
  • de visualiser les erreurs de construction 
  • de visualiser les défauts du chauffage par le sol 
  • de surveiller le séchage du bâtiment 
  • d’identifier les problèmes électriques 
  • de détecter les défauts dans les canalisations d’alimentation et le réseau de chauffage urbain 
  • et bien plus encore !

Détection des défauts d’isolation et des fuites d’air 

La thermographie infrarouge (ou imagerie thermique) est un outil exceptionnel pour localiser les défauts de construction comme l’absence d’isolation, le décollement d’enduit, la condensation, et pour « voir » les déperditions d’énergie. La thermographie aide aussi à inspecter les toits en terrasse, à la recherche des zones humides et des détériorations de l’isolant.

Défauts d’isolation

L’épaisseur d’isolant varie d’un pays à l’autre. Dans les régions froides, elle est généralement importante. Dans les régions chaudes, l’isolant est moins épais, voire inexistant. Pourtant, un climat chaud conduit souvent à l’utilisation d’une climatisation et une bonne isolation est également nécessaire pour économiser l’énergie. Pour que les images d’une caméra infrarouge soient faciles à interpréter, il convient que la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur d’un mur soit au moins de 10 °C. Cette valeur peut être inférieure si la caméra possède une résolution et une sensibilité thermique élevées.

Source www.flir.com