Transformation d’une maison à Luxembourg-ville

La rénovation haut de gamme d’une maison standard, un exercice contraignant que s’est fixé l’architecte romain Lambay.

Située en plein centre du quartier du Limpertsberg, cette maison de 1962, mitoyenne des deux côtés, possède une architecture typique de son époque. Hall sombre et étriqué, petites pièces découpant l’espace jour en entités séparées, façade classique sans atout architectural majeur.

Au rez-de-chaussée, s’affranchir de la présence du garage écrasante du garage, en créant un hall traversant vers le jardin, a été le point de départ de la reconstruction des espaces.

De la même façon, tout le premier étage s’est transformé en un vaste espace de vie de 66 m2, ouvert et lumineux, et doté d’une cuisine moderne et discrète.
En se laissant guider par la main-courante en bois massif de l’escalier rénové, nous montons aux deux étages supérieurs, composés de 6 chambres et 3 salles de bain, dont une suite parentale.

La suppression du grenier, sombre et étroit, a permis d’augmenter le volume des chambres du dernier niveau, et de leur offrir ainsi une lumière douce et une ambiance cosy.

La rénovation de ces grands espaces, par l’utilisation du bois et des teintes modernes, confère à cette maison tout l’attrait que l’on attend d’une maison haut de gamme.

Cette rénovation d’exception a su redonner un caractère moderne à une maison banale, au sein d’un quartier vivant. Elle se distingue de ses voisines par une façade isolée résolument moderne, aux teintes actuelles et matériaux sobres et distingués, tels que le parement bois du soubassement, et les stores extérieurs à lames anthracite des fenêtres.

Une identité et un nouveau caractère architectural, tout autant d’atouts pour cette habitation luxueuse, de 225 m2 habitables, en plein cœur de la capitale luxembourgeoise.

Transformation d’une maison à Luxembourg-ville (Clausen)

Transformer en atouts les contraintes urbanistiques et de relief. Voilà le défi que s’était fixé l’architecte Romain Lambay en vue de rénover une vieille maison de maître devenue chancre urbain, sur les rives de Clausen, à Luxembourg-Ville. 

Contrainte urbanistique puisque la localisation interdisait de transformer la façade de caractère. Contrainte de relief, car cette maison est accolée au rocher. 

Plutôt que de repartir, même partiellement, de l’existant, Romain Lambay a laissé travailler son imagination au départ d’une feuille blanche, en ne conservant que les murs extérieurs, avec pour objectif de privilégier qualité de vie, confort, lumière et performances énergétiques et technologiques les plus élevées. En optant, côté matériaux, pour un subtil et raffiné mélange de bois, d’acier et de verre, mariant ainsi le modernisme épuré au caractère ancien de la bâtisse. 

Cette rénovation remarquable, achevée en octobre 2013, voit (re)vivre une maison marquée par de grands espaces très lumineux et des circulations verticales allégées, tandis que chaque niveau dispose d’une terrasse. 

Une démarche architecturale pour un cadre d’exception qui se décline en 1 très grand séjour/salle-à-manger ouvert sur une vaste (+ de 100 m2) cuisine à l’italienne, 1 salon secondaire, 4 chambres, trois salles de bain 1 hall d’entrée joliment lumineux ouvert sur le séjour par une dalle vitrée, 1 grand garage pour 4 voitures. La surface habitable totale avoisine les 300 m2, et les terrasses quelque 100 m2.

texte : talk2u.lu

Après travaux :

 

Avant travaux : 

Transformation d’une maison à Luxembourg-ville

Transformation d’une maison à Canach

Construction d’une annexe à Mondercange

Energiepass fonctionnel existant

Depuis 2011, lors de toutes reventes ou mises en location d’un bâtiment fonctionnel le vendeur ou loueur doit mettre à disposition un Energiepass fonctionnel existant. 

Tous les architectes et ingénieurs sont agrées pour réaliser cet Energiepass

    

Critères d’élaborations : 

L’énergiepass fonctionnel existant est totalement différents de l’Energiepass habitation et de l’Energiepass fonctionnel bâtiment neuf.

Il est basé sur un rapport entre les surfaces (en fonction de leurs utilisations) et la consommation totale en énergie de chauffage et électrique.

Il est donc important d’avoir les consommations des 3 dernières années.

Une proposition d’amélioration énergétique sera également réalisée.

Vous pouvez toujours nous contacter pour recevoir un devis pour la réalisation de votre Energiepass via la page contact

Dans le cas d’un bâtiment mixte (exemple un résidence avec un rez-de-chaussée commercial) il faudra réaliser un Energiepass habitation pour la partie habitation et un Energiepass fonctionnel sur l’ensemble de la construction.

Energiepass habitation existante

Depuis 2009, lors de toutes reventes ou mises en location d’une habitation ou d’un appartement, le vendeur ou loueur doit mettre à disposition un Energiepass

Tous les architectes et ingénieurs sont agrées pour réaliser les Energiepass

Exemples de tarifs

Maison existante sans plans

400€ HTVA / 468€ TTC

Maison existante avec plans

350€ HTVA / 409,5€ TTC

 

 

Critères d’élaborations : 

Un état des lieux du système de chauffage et de l’envellope thermique sera réalisé afin de pouvoir réaliser l’Energiepass.

Une proposition d’amélioration énergétique sera également réalisée.

Vous pouvez toujours nous contacter pour recevoir un devis pour la réalisation de votre Energiepass via la page contact 

Vous pouvez simunéler le résultat de votre maison grâce au site internet de Myenergie : www.myenergyhome.lu
Attention, il s’agit d’une simulation et donc les résultats peuvent être différents de la réalité.

Attention il ne faut pas confondre l’Energiepass habitation existant avec un Conseil en énergie.

Le conseil en énergie est un rapport qui est nécessaire pour l’obtension des primes à l’isolation.

PASSEPORT ÉNERGÉTIQUE – BÂTIMENTS D’HABITATION

Afin d’améliorer la performance énergétique des bâtiments habitations et de réduire la consommation d’énergie ainsi que les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des habitations, le Grand-Duché de Luxembourg applique, depuis le 1er janvier 2008, une nouvelle réglementation, qui transpose la directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments.

Afin d’améliorer la performance énergétique des bâtiments habitations et de réduire la consommation d’énergie ainsi que les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des habitations, le Grand-Duché de Luxembourg applique, depuis le 1er janvier 2008, une nouvelle réglementation, qui transpose la directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments. Elle constitue la base légale du passeport énergétique pour les nouvelles constructions et pour les bâtiments d’habitation existants.

Qu’est le passeport énergétique?
Le passeport énergétique est un label de qualité pour la performance énergétique des bâtiments d’habitation. Grâce à lui, les personnes intéressées voient d’un seul coup d’œil s’il s’agit d’une maison économe ou énergivore. Le passeport énergétique indique de façon simple et transparente les besoins en énergie des bâtiments et des logements. Même sans connaissances techniques, le consommateur peut évaluer la qualité énergétique du bâtiment d’habitation.

Etablissement du passeport énergétique

Simple, non bureaucratique et économique
Le passeport énergétique explique, sur 5 pages, la qualité énergétique de tout le bâtiment d’habitation. Il est établi pour le bâtiment dans son ensemble et reste valable pendant 10 ans. Les frais sont à la charge du propriétaire resp. du syndicat des copropriétaires de l’habitation.

Pour les nouvelles constructions et les travaux de rénovation exigeant une autorisation de bâtir, le passeport énergétique est obligatoire depuis le 1er janvier 2008. Dans le cas de bâtiments d’habitation existants, le passeport sera exigé en cas de vente ou de location, à partir du 1er janvier 2010. Les constructions non destinées à l’habitation sont encore exonérées de cette obligation.

Qui peut établir les passeports énergétiques?
Le passeport énergétique peut être établi par les architectes et ingénieurs-conseils, dont la profession est réglée par la loi sur l’organisation des professions d’architecte et d’ingénieur-conseil, ainsi que par tous les experts agréés par le ministère de l’Economie et du Commerce extérieur. 

(source : www.myenergy.lu)

Conseil en énergie

Ancien régime avant 01 janvier 2017 : Ce régime n’est plus d’actualité.

Lors de travaux de rénovation énergétique d’une maison, il est possible d’obtenir une prime à l’isolation.

Pour pouvoir profiter de ces primes, il faut au préalable réaliser un conseil en énergie. Ce conseil est un rapport / état des lieux, de la maison.

On y retrouve des propositions d’améliorations.

A partir du 01 janvier 2013, les modalités et montants changent.

Le conseil en énergie est subventionné pour un montant forfaire de 1000€ pour les maisons individuelles.

Une vérification volontaire de la conformité des devis peut être réalisé et subventionnée à hauteur de 35€ par mesures individuelle (max. 140€) et une vérification volontaire de la mise en oeuvre par rapport au concept de rénovation à hauteur de 105€ par mesure individuelle (max 420€).

 

Critères d’élaborations : 

Le conseil est basé sur un état des lieux de l’enveloppe thermique du bâtiment.

Un Energiepass devra également être établi.

Vous pouvez toujours nous contacter pour recevoir un devis pour la réalisation de votre Conseil en Energie via la page contact.

Prime à l’isolation.

Mesures individuelles

Standard de performance IV

Standard de performance III

Standard de performance II

Standard de performance I

Valeur Isolation *

Aide Financière

Valeur U Maximale (W/M2K)

Aide Financière

Valeur U Maximale (W/M2K)

Aide Financière

Valeur U Maximale (W/M2K)

Aide Financière

Isolation du côté extérieur d’un mur de façade

12 cm

20 €/m2

0,23

25 €/m2

0,17

30 €/m2

0,12

36 €/m2

Isolation du côté intérieur d’un mur de façade

8 cm

20 €/m2

0,29

25 €/m2

0,21

30 €/m2

0,15

36 €/m2

Isolation du côté extérieur d’un mur contre sol ou zone non chauffée

8 cm

12 €/m2

0,28

13 €/m2

0,22

13 €/m2

0,15

14 €/m2

Isolation de la toiture inclinée ou plate

18 cm

15 €/m2

0,17

24 €/m2

0,13

33 €/m2

0,10

42 €/m2

Isolation de la dalle supérieure contre grenier non chauffé

18 cm

10 €/m2

0,17

18 €/m2

0,13

27 €/m2

0,10

35 €/m2

Isolation de la dalle inférieure contre cave non chauffée ou sol

8 cm

12 €/m2

0,28

13 €/m2

0,22

13 €/m2

0,15

14 €/m2

Substitution des fenêtres par un cadre avec vitrage triple (vitrage et cadre) ***

0,9 W/m2K)

40 €/m2

0,85

44 €/m2

0,80

48 €/m2

0,75

52 €/m2

Bonus de 10% sur toutes les mesures en cas d’assainissement intégral de l’enveloppe thermique avec un résultat en classe C
Bonus de 20% sur toutes les mesures en cas d’assainissement intégral de l’enveloppe thermique avec un résultat en classe B
Bonus de 30% sur toutes les mesures en cas d’assainissement intégral de l’enveloppe thermique avec un résultat en classe A

* par rapport à une conductivité thermique de 0,035 W/mK)

*** conditions : certaine qualité thermique du mur extérieur (U IV ≤0,90 W/M2K, III ≤0,85 W/M2K, II ≤0,80 W/M2K et I ≤0,75 W/M2K) ou présence d’une ventilation contrôlée pouvant bénéficier d’un soutien financer sur conditions particulières. (sur base d’une fenêtre 1,23m x 1,48)